Séminaire ‘bon usage des anti-infectieux’ 2019

3ème Séminaire SPILF : mettre en place un programme de bon usage des anti-infectieux

17-18 Octobre 2019 - Maison de l'Infectiologie, Paris

En bref:


Jeudi 17 octobre 2019

11h-13h Conférences inaugurales

  • S. Kernéis & P. Lesprit : Mise en place et impact d'un programme de bon usage
  • (A. Français, B. Gachot) : Cadre médico-légal de l'activité du référent, responsabilité civile/pénale/ordinale (télé-expertise), tarification des actes, conventionnement avec établissements de santé
  • P. Pavese, JP Stahl : Valorisation de l'activité du référent auprès de la Direction : comment faire ? intérêt du logiciel( EpiCOncept) dans la création du bilan standardisé.
13h00 Repas

14h-15h30 Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 3 Groupe B : Atelier 6

15h30-17h Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 6 Groupe B : Atelier 3

17h-18h : Table rondes / retours d'expériences

  • A Charmillon : référent CHU
  • S. Diamantis : référent CHG
  • E. Bonnet, V. Meyssonnier : référent établissements de santé privés
  • R. Mayan : référent EHPAD / SSR

Vendredi 18 octobre 2019

8h30-10h Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 1 Groupe B : Atelier 4
10h Pause - café

10H30-12h Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 4 Groupe B : Atelier 1
12h00 Repas

13h-14h30 Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 5 Groupe B : Atelier 2

14h30-16h Atelier de 1h30

  • Groupe A : Atelier 2 Groupe B : Atelier 5
Ateliers :
1 Jeu de rôle – prescripteurs « difficiles » et pièges du conseil téléphonique : 2 demi groupes
  • X Lescure / P Abgueguen
  • A Charmillon / R. Lepeule
2 Construire un compte qualité, cartographie des risques
  • C Vignes / R Mayan
3 Place du référent infectiologue dans la gestion des IOA et articulation avec CRIOAC
  • V Meyssonnier / E Bonnet
4 Programme de bon usage dans les établissements médico-sociaux
  • S. Diamantis
5 Un cas concret : le bon usage des antifongiques
  • V. Mondain
6 De la télé-expertise à l'expertise médico-légale
  • B Gachot / JP Stahl


 

Objectifs

Devenir un référent capable de mettre en place un programme de bon usage des anti-infectieux dans son territoire de santé. Le programme abordera les différentes stratégies utilisées dans les programmes de bon usage, leur impact en termes de consommations d'antibiotiques et d'antibiorésistance et les outils utiles au référent (surveillance des consommations et de la résistance, outils informatiques de partage et valorisation de l'activité transversale). Un travail en ateliers permettra de favoriser l'interactivité entre les participants et les intervenants.

Modalité d'inscription et tarifs

Le séminaire est organisé et financé par la SPILF. Les frais pris en charge par la SPILF sont les frais d'inscription, 1 nuit d'hôtel à Paris dans le quartier République, le repas du midi des deux journées et le diner du 17.10. Le transport aller et retour reste à la charge du participant.

Sélection des participants

Sélection des candidatures répondant aux critères suivants (les candidatures de référents antibiotiques actuellement en poste seront privilégiées) :

• Etre référent antibiotique d'un établissement de santé non universitaire

• OU être jeune infectiologue inscrit au DESC/DES de MIT, avec comme projet de devenir référent antibiotique

• ET être membre de la SPILF et à jour de sa cotisation

• ET s'engager à fournir un retour d'expérience dans l'année suivant le séminaire concernant la contribution de la formation sur votre pratique.

Comment candidater : Adresser avant fin juin 2019

Par mail à Christèle Chéneau : c.cheneau@infectiologie.com 

Une lettre de candidature précisant vos motivations pour assister à ce séminaire, votre fonction, spécialité et type d'activité au sein de votre établissement, ainsi qu'une description brève de la structure (en place ou prévue) et des moyens humains dédiés au programme de bon usage des antibiotiques dans votre établissement (ainsi que l'année de démarrage du programme)