Séminaire ‘bon usage des anti-infectieux’

Séminaire SPILF : mise en place d'un programme de bon usage des anti-infectieux
 
Jeudi 19 et Vendredi 20 octobre 2017

Jeudi 19 octobre 2017
Introduction. Groupe Bon usage des Antibiotiques de la SPILF B Castan & P Lesprit
Etat des lieux de la résistance E. Varon
Consommation antibiotique et Plan national Antibiotiques X Lescure
Perspective internationale S Kernéis
La vision du microbiologiste : impact écologique et microbiote PL Woether
Les interventions d'antibiotic stewardship sont-elles efficaces ? P Lesprit
Approche comportementale de la prescription d'antibiotique P Pavese
Ateliers de 1h en demi-groupe
Atelier 1 : Suivi et communication des consommations d'antibiotiques dans un hôpital X Lescure & S Diamantis
Atelier 2 : Formation et information des professionnels et des usagers P Pavese & B Castan
Atelier 3: Décrire l'épidémiologie locale X Lescure & E Varon
Atelier 4: Faire un audit des prescriptions antibiotiques P Lesprit & P Pavese
Vendredi 20 octobre 2017
Quels outils pour valoriser l'activité du référent antibiotique ? E Bonnet
Comment conventionner avec les établissements publics et privés d'un territoire de santé ? S Diamantis
Le conseil téléphonique et la télémédecine en antibiothérapie S Alfandari
Antifungal stewardship : quelles différences avec l'antibiotic stewardship ? S Kernéis
Quelle stratégie pour mettre en place et évaluer un programme de bon usage ? B Castan 
Mise en place d'un programme en ville et sur un territoire de santé E Bonnet
Ateliers de 1h en demi-groupe
Atelier 1 : Outils informatiques et applications smartphone S Kernéis & S Alfandari
Atelier 2 : Interactions hygiéniste/ microbiologiste/pharmacien/infectiologue R Batista & S Diamantis 
Atelier 3 : Mise en place d'un programme en réanimation R Gauzit & B Castan
Atelier 4 : Mise en place d'un programme en EHPAD S Diamantis & E Canouï


 
Conseil scientifique : Groupe Bon Usage des Antibiotiques de la SPILF
S. Alfandari V. Mondain
E. Bonnet V. Meyssonier
B. Castan                    P. Pavese
S. Diamantis C. Pulcini
R. Gauzit C. Rabaud
S. Kernéis F. Roblot
J. Leroy JP. Stahl
X. Lescure P. Tattevin
P. Lesprit  
 
Coordinateurs du séminaire
  • Bernard Castan, Ajaccio
  • Sylvain Diamantis, Melun
  • Solen Kernéis, Paris
  • Xavier Lescure, Paris
  • Philippe Lesprit, Paris
  • Céline Pulcini, Nancy
  • Patricia Pavese, Grenoble
Objectifs
Devenir un référent capable de mettre en place un programme de bon usage des anti-infectieux dans son territoire de santé.
  • Décrire les différents programmes d'antimicrobial stewardship dans le monde et de montrer le rationnel scientifique
  • Connaitre les principaux concepts microbiologiques d'impact écologique et de désescalade
  • Décrire les approches comportementales de la prescription d'antibiotiques
  • Apprendre les bases de la surveillance des consommations antibiotiques, des résistances bactériennes
  • Apprendre à valoriser l'activité du référent antibiotique
  • Apprendre à conventionner l'activité de référent avec les agences sanitaires et les établissements de santé publics et privés
  • Apprendre à déployer un programme de bon usage des antibiotiques à l'hôpital
  • Apprendre à mettre en place des actions spécifiques dans certains services de soins (réanimation, gériatrie, hématologie) et en ville
Lieu
SPILF, 21 rue Beaurepaire 75010 PARIS  (métro République)
 
Public
30 participants
  • Référents antibiotiques d'un établissement de santé (non CHU)
  • Jeunes infectiologues inscrits au DESC de MIT ayant comme projet de devenir référent antibiotique
Condition : être membre de la SPILF et à jour de sa cotisation
 
Modalité d'inscription et tarifs
Le séminaire est organisé et financé par la SPILF.
Frais pris en charge par la SPILF :
  • Frais d'inscription
  • 1 nuit d'hôtel à Paris dans le quartier République
  • Repas du midi des deux journées
 Reste à charge du participant :
  • Transport aller et retour, et dîner du 19 octobre
Critères de sélection des participants
Sélection par ordre de réception des candidatures répondant aux critères suivants :
  • Etre référent antibiotique d'un établissement de santé non universitaire
  • OU être jeune infectiologue inscrit au DESC de MIT, avec comme projet de devenir référent antibiotique
  • ET être membre de la SPILF et à jour de sa cotisation
  • ET s'engager à fournir un retour d'expérience dans l'année suivant le séminaire sur la contribution de la formation sur votre pratique.
Comment candidater
Adresser avant fin juin 2017 une lettre de candidature précisant vos motivations pour assister à ce séminaire, votre fonction, spécialité et type d'activité au sein de votre établissement, ainsi qu'une description brève de la structure (en place ou prévue) et des moyens humains dédiés au programme de bon usage des antibiotiques dans votre établissement (ainsi que l'année de démarrage du programme).
 
Un chèque de caution de 300€ après acceptation de la candidature sera demandé. IL sera restitué lors du séminaire.
 
Secrétariat
Christèle Chéneau : c.cheneau@infectiologie.com