Bourses

REGLEMENT DES BOURSES DE RECHERCHE DE LA FFI

 

Date limite de soumission des projets: 17 avril à minuit

La FFI attribue annuellement 2 bourses de recherche :

- Deux Bourses "Junior" financées par la SPILF
- Une Bourse "Jeune chercheur" financée par le CMIT

Objet :

Soutenir un projet de recherche clinique ou expérimental portant sur une thématique en infectiologie.

La bourse "Junior" de la SPILF est attribuée à un candidat exerçant à l'hôpital (interne, CCA, assistant…) mais qui ne bénéficie pas d'un statut de personnel hospitalier titulaire.

La bourse "Jeune Chercheur" du CMIT est attribuée à un candidat, médecin clinicien, inscrit dans un master ou dans une thèse d'université ou dans le cadre d'un projet de recherche en "mobilité" pour une carrière hospitalo-universitaire titulaire dans la Sous-Section 45.03 du CNU.

Montant :

10.000 euros pour la bourse SPILF
20.000 euros pour la bourse CMIT

Conditions de candidature et d'attribution :

Etre membre de la SPILF et à jour de ses cotisations.

Toute personne ayant reçu la bourse "Junior" de la SPILF ne peut candidater dans les trois ans qui suivent l'attribution de cette bourse à la bourse "Jeune Chercheur" du CMIT.

Dossier de candidature :

Date de limite d'envoi des dossiers par voie électronique: 31 mars 2017.


Le(a) candidat(e) devra adresser son dossier (20 pages maximum) par courrier électronique au coordonnateur de la Commission Recherche  SPILF-CMIT (Pr Vincent Le Moing v-le_moing@chu-montpellier.fr ) en suivant le plan suivant.

1. Indiquer à quelle bourse il postule : CMIT ; SPILF

2. Page de couverture
Titre, nom, prénom / Adresse d'exercice / Téléphone filaire : / Téléphone mobile : / Adresse courriel : / Adresse personnelle :
 
3. Curriculum vitae (1 page maximum) : le(a) candidat(e) devra notamment préciser son année de naissance, son cursus universitaire, notamment son DES et s'il est inscrit ou détenteur du DESC de maladies infectieuses et tropicales et s'il est à jour de ses cotisations à la SPILF.
 
4. Projet
4.1. Résumé du projet (1 page maximum)
4.2. Description du projet
4.2.1. Etat actuel du sujet de recherche :
4.2.2. Hypothèses
4.2.3. Objectifs
4.2.4. Matériel et méthodes
4.2.5. Méthodes statistiques
4.2.6. Résultats attendus et perspectives
4.3. Place du projet dans le cursus du (de la) candidat(e) ; pour la bourse CMIT en précisant si le projet s'inscrit dans un master ou dans une thèse d'université  ou dans le cadre d'un projet de recherche en « mobilité »
4.4. Choix du laboratoire d'accueil
4.5. Budget
4.5.1. Evaluation financière du projet
4.5.2. Autres financements demandés ou obtenus
4.6. Agenda prévisionnel
4.7. Lettre de soutien du responsable scientifique s'engageant à donner au candidat les moyens de réaliser son projet
4.8. Lettre de parrainage d'un membre de la SPILF ou du CMIT attestant de l'insertion du candidat dans un cursus d'infectiologie
 
5. Engagements du candidat :
5.1 à mentionner la bourse et le nom de la société donatrice lors de toute communication et publication portant sur le travail primé ;
5.2. à soumettre au moins un résumé portant sur les résultats du projet de recherche aux Journées Nationales d'Infectiologie.

 

Jury :

Un seul jury délibère pour chacune des Bourses.

Sa délibération est souveraine et secrète.

Il est constitué du :
  • Le Président de chacune des deux sociétés.
  • Le coordonnateur et le coordonnateur adjoint du groupe recherche.
  • Les membres du groupe recherche de chacune des deux sociétés
Si une personne de l'équipe de l'un des membres du jury se porte candidat à l'un des prix, ce membre du jury doit se désister.

Remise des deux bourses :

La remise officielle de chacune des deux bourses aura lieu lors des Journées Nationales d'Infectiologie (JNI) de l'année en cours par les présidents de la SPILF et du CMIT.

Titulaires antérieurs

Bourse SPILF

2016
  • 1ère Lévi Laura - Emergence et transmission des arboviroses : de l'évolution génétique des souches virales aux conséquences phénotypiques et épidémiques.
  • 2ème Faure Emmanuel - Persistance intracellulaire de Pseudomonas aeruginosa dans les infections des voies aériennes.
  • 3ème ex æquo Abbara Salam - Etude de l'impact moléculaire, cellulaire, et immunologique de la mutation R551W/R551W de l'adaptateur ACT1 dans la candidose cutanéo-muqueuse chronique.
  • 3ème ex æquo Berleur Marie - Evaluation de l'activité de l'association témocilline-fosfomycine in vitro et in vivo dans un modèle murin de péritonite vis-à-vis de souches de Escherichia coli productrices ou non de carbapénémase de type KPC.
2015
  • David Lebeaux ‘Nocardioses après transplantation d'organe solide: une étude cas‐contrôle internationale'
  • Annabelle Pourbaix ‘Etude de l'impact de mutations à la fosfomycine chez Escherichia coli sur le fitness des souches et la bactéricidie de la fosfomycine dans un modèle murin de pyélonéphrite'
  • Blandine Denis ‘BURNIFI: Infections Fongiques Invasives (IFI) chez le brûlé'
  • Romain Palich ‘Etude du rebond virologique et de la compartimentation du VIH-1 dans le sang et dans le sperme au cours d'un arrêt thérapeutique programmé après vaccination thérapeutique'
2014
  • Liem Binh Luong Nguyen: Efficacité, coût, et coût/efficacité des stratégies de prévention du VIH à Ndhiwa, Kenya : une modélisation mathématiques
  • Perrine MAHE: Recherche de nouveaux marqueurs de l'inflammation par l'analyse différentielle de liquides articulaires issus d'arthrites infectieuses et inflammatoires
  • Laure SURGERS: Comparaison du fond génétique des souches de Escherichia coli et de Klebsiella pneumoniae producteurs de β-lactamase à spectre étendu isolés chez des patients adultes d'origine communautaire ou nosocomiale
2013:
  • Lucie Lelièvre: Etude des mécanismes bactériens impliqués dans les rechutes des infections ostéo-articulaires à Staphylococcus aureus
  • Nicolas Vignier: Evaluation du risque de colonisation nasale par le Staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM) chez les étudiants en médecine voyageant en zone tropicale. Cohorte prospective de 60 étudiants.
  • Mathieu BLOT: Interne en 7ème semestre de maladies infectieuses à Dijonl'UMR 1347 – MERS « Limitation des effets délétères de la ventilation mécanique au cours de la pneumonie à pneumocoque: rôle des alarmines mitochondriales »
2012:
  • Betoul Moustapha: échappement aux antiviraux lors des épisodes de réactivation de l'infection a CMV chez des patients receveurs d'une allogreffe de cellules souches hématopoïetiques
  • Sandrine Henard: Impact du stress chronique sur la colonisation digestive par des bactéries multi-résistantes
  • Jean Francois Soubirou ; Evaluation de l'activité de la temocilline dans un modèle murin de pyélonéphrite expérimentale à Escherichia coli produisant ou non une β-lactamase à spectre étendu de type CTX-M-15
  • Aurélie Garraffo : Analyse de la diversité des virus archivés chez des adolescents et des jeunes adultes infectés par le VIH-1 à la naissance
2011:
  • Jean Baptiste  MEAR: Immunomodulation induite par la colonisation à Candida albicans dans un modèle murin de pneumonie à Pseudomonas aeruginosa
  • Elise FIAUX: Mode d'action de deux molécules anti-biofilm pour le traitement des infections urinaires sur catheter à Pseudomonas aeruginosa
  • Victoire de LASTOURS: Impact des FQ sur les flores commensales humaines : dynamique de résistance bactérienne et modification du microbiote intestinal
2010:
  • Aurélie FILLION - Evaluation de l'efficacité de la moxifloxacine dans le traitement des tuberculoses à bacilles résistants à l'ofloxacine
2009:
  • Blandine RAMMAERT - Surveillance hospitalière des infections respiratoires
    basses au Cambodge
2008: 
  • Antoine ELSENDOORN - Modélisation PK/PD de la colistine chez la souris immunodéprimée
    atteinte d'une infection pulmonaire à Pseudomonas aeruginosa
 

Bourse CMIT

  • 2016: Valour Florent. Impact des molécules d'adhérences staphylococciques dans un modèle d'infection de prothèse de genou de lapin à Staphylococcus aureus et évaluation d'une approche immuno-thérapeutique préventive et curative.
  • 2015: Xavier Argémi ‘Etude VISLISI - Virulence de Staphylococcus lugdunensis dans les infections sévères'
  • 2013: Stéphane Jauréguiberry « Clairance différée des globules rouges « pittés » et anémie hémolytique au décours du paludisme grave traité par l'artésunate »
  • 2012: Jean philippe Lannoix : Qualification des souris C3HeB/FeJ pour le traitement expérimental de la tuberculose
  • 2011: Fanny LANTERNIER - Identification des bases génétiques et immunologiques responsables
  • de la maladie dermatophytique, et des infections fongiques invasives
  • 2010: Charles CAZANAVE - mise au point d'une méthode de biologie moléculaire du diagnostic des IPA